Tous les articles par Lili aps

ROSE Pilates

L’APS vous propose des cours Rose Pilates

Après un cancer du sein, se reconstruire en douceur avec le Rose Pilates

La méthode Rose Pilates propose des exercices adaptés.
Elle 
permet de soulager les douleurs articulaires, de lutter contre la fatique des traitements. Elle cible la rééducation des zones impliquées dans le cancer du sein : sein – épaule, omoplate et cage thoracique – creux de l’aisselle – l’abdomen et le dos en raison des reconstructions.

L’exercice physique réduit jusqu’à 50% les risques de récidive.

Les femmes opérées d’un cancer du sein pourront suivre un cours qui leur est réservé : dynamique de groupe favorisant les échanges dans une ambiance détendue et ludique (exercices variés avec ajout de ballons, d’élastiques etc.), exercices fractionnés pour prendre en compte la fatigue, challenges physiques en progression pour reprendre confiance dans son corps.

Venez nous rejoindre, inscrivez-vous!

Fiche d’inscription APS  : APS fiche inscription 2017-2018
Fiche de renseignements à remplirFiche-Information-Rose Pilates
Renseignements auprès du  professeur au 06 76 39 63 75

A lire :

Même si ces femmes, grâce aux traitements proposés, vont guérir de leur cancer, elles présentent souvent des douleurs, une gêne pour utiliser pleinement leur membre supérieur, une certaine fatigue et une silhouette qui manque de tonus ! Ces troubles apparemment « mineurs » face à la gravité du cancer, sont relégués loin derrière les préoccupations de guérison alors qu’ils empoisonnent la qualité de vie !

La gymnastique Rose Pilates, issue de la méthode Pilates fait partie des activités physiques adaptées à ce long parcours de combattante pour aider les femmes à se réconcilier avec leur corps, être bien, être mieux et faire rimer avenir avec bien-être, beauté et forme !

Si l’exercice réduit jusqu’à 50% les risques de récidive, il est aussi nécessaire pour lutter contre la fatigue, les douleurs articulaires et poursuivre la rééducation des zones impliquées dans le cancer du sein et ses traitements : la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie, les protocoles antihormonaux éventuellement prescrits pour 5 voire 10 ans.

Les régions concernées par ce besoin de mouvement, « entourent et englobent » le sein : ce sont l’épaule et l’ensemble du membre supérieur, l’omoplate et la cage thoracique, le creux de l’aisselle, et souvent plus ou moins directement, l’abdomen et le dos en raison des reconstructions qui utilisent et maltraitent ces régions.

Plus d’infos utiles, adresses etc  : http://www.sereconstruireendouceur.com